FERMER

Le Haras
& son histoire

Etabli en 1825, sous Napoléon, le Haras National de Lamballe hébergeait plusieurs étalons nationaux, choisi pour leurs origines et leurs performances, constituant ainsi un réservoir génétique de premier plan. Le site de Lamballe devint le berceau de la race du célèbre Postier Breton. Avec son remarquable "punch", le Postier s'est illustré dans les transports et dans l'artillerie en 1914-18.

En quelques dates

1665

Colbert crée une
administration des Haras.

Les Haras Royaux ont été créés au XVIIe siècle par Colbert sous Louis XIV. A cette période, la France manque de chevaux de guerre, l’armée est obligée d’importer des chevaux d’autres pays à prix exorbitant. Les Haras royaux ont vu le jour à cette époque, leurs rôles étaient de réguler et d’augmenter la reproduction de chevaux en France, permettant ainsi de fournir principalement la cavalerie française.

1806

Napoléon I crée
Les Haras impériaux

Après la Révolution, le décret de 1790 supprime les Haras royaux. Ils seront restaurés par Napoléon I sous le nom de Haras Impériaux en 1806, qui deviendront par la suite Haras nationaux. En plus du soutien militaire, leurs missions sont de mettre à disposition les meilleurs étalons aux particuliers et aux éleveurs pour entretenir les races de chevaux français.

1825

Création du
Haras de Lamballe

Au total 12 écuries vont être construites sur le site de 6 hectares pouvant accueillir jusqu’à 400 étalons.

 

Le berceau du
Cheval Breton

Le site de Lamballe devint le berceau de la célèbre race du Cheval Breton, qui s'est illustré pendant des décennies dans le transport, l'artillerie et l’agriculture.

1960

Démocratisation du
sport équestre

Dans les années 60, la France connaît une mécanisation croissante, les attentes de la population évoluent, et les Haras nationaux vont se diversifier en accueillant des étalons de Sport dédiés tant à la compétition qu’aux loisirs.

2006

Le Haras de Lamballe est
géré par un syndicat mixte

Suite au désengagement de l’Etat, création du Syndicat mixte, composé de la Région Bretagne, du département des Côtes d’Armor, de la communauté d’agglomération de Lamballe Terre et Mer, et de la ville de Lamballe Armor. Il est alors gestionnaire de l’ensemble des services destinés au grand public : visites guidées, animations pédagogiques, évènements, spectacles, etc.

2010

Création de l'Institut Français
du Cheval et de l'équitation

L'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'équitation) voit le jour, résultat de la fusion entre les Haras nationaux et l'École Nationale d'Équitation. L'IFCE pour le compte de France Haras, s’occupe de l'élevage et des étalons nationaux jusqu’en 2014. Aujourd'hui, l'activité de reproduction est gérée par l'association France Génétique Cheval Breton. Parallèlement, l’IFCE poursuit sa mission auprès des professionnels.

2016

Rachat du Haras national
de Lamballe

Rachat du Haras national de Lamballe par le Syndicat Mixte. Ce dernier est gestionnaire et propriétaire des lieux. Le syndicat devient alors l’interlocuteur de la filière équestre pour l’organisation de manifestations sur le site (concours, formations, stages...).

AUJOURD'HUI

 

Activités équestres, animations grand public et évènements emblématiques se côtoient sur le site.


DÉCOUVREZ ÉGALEMENT

Trophée du tourisme 2023 • Cotes d'Armor
Région Bretagne
Département des Côtes d'Armor
Lamballe Terre & Mer
Lamballe Armor
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour l'analyse de statistiques de fréquentation et votre confort de navigation.